solag Pas de commentaire

Restauration d’un sol en terre-cuite dans une maison à Carpentras

[Le projet du jour]

Matériau : Terre-cuite
Finition : Cire naturelle
Superficie : 100 m²
Budget : 3 500 €
Lieu : Carpentras (84)

Suite à l’acquisition de sa nouvelle demeure, Monsieur G. souhaite restaurer les sols du rez de chaussée en terre cuite.

Pourquoi ?

Pour faire disparaître les traces de vieillissement des anciens traitements, mais aussi les marques au sol de l’ancien mobilier et désencrasser les joints.
L’entretien de ces terres-cuites doit aussi devenir plus facile.

Vous pouvez retrouver tous nos chantiers sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

solag Pas de commentaire

Patine d’harmonisation sur du Travertin

[LE PROJET DU JOUR]

Matériau : Travertin
Budget : moins de 600 €
Lieu : Le Thor (84)

Patine d’harmonisation sur du Travertin :

Souvent après un réagencement de cuisine, nous devons nous confronter aux traces du passé. Nouveaux meubles, nouvelles dimensions, les sols ont leur mot à dire !

En effet, une patine d’harmonisation a été nécessaire pour sublimer ce sol de cuisine et amener une touche de discrétion sur les événements passés.

Vous pouvez retrouver toutes nos autres réalisations sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

solag Pas de commentaire

Intervention spécialisée sur un sol en béton quartzé neuf

[LE PROJET DU JOUR]

Matériau : Béton quartzé
Finition : Métallisation
Superficie : 200 m²
Budget : moins de 3500 €
Lieu : Le Thor (84)

L’ouverture prochaine d’un bar à bières engendre beaucoup de travaux d’aménagement. De plus, il arrive régulièrement que dans un bar à bières les odeurs soient particulièrement persistantes. Le but ici était donc d’éviter ce désagrément.

Le béton neuf est un matériau poreux, fortement touché par l’inconvénient ci-dessus. Le protocole mis en oeuvre sur ce projet permet l’imperméabilisation du sol en supprimant la pénétration des liquides et des odeurs !

Le sol terminé, plus que quelques derniers préparatifs et My Beers L’Isle sur Sorgue pourra enfin ouvrir ses portes !

Vous pouvez retrouver toutes nos autres réalisations sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

solag Pas de commentaire

Intervention spécialisée sur un sol en terre-cuite dans une cuisine

[LE PROJET DU JOUR]

Matériau : Terre-cuite
Finition : Cire naturelle
Superficie : 40 m²
Budget : moins de 900 €
Lieu : Ménerbes (84)

Suite à l’agencement d’une nouvelle cuisine élaborée par les Cuisines Fabre, l’enlèvement des anciens meubles laissent apparaître des terres cuites brutes sans vécu et sans protection. Le sol n’est donc plus uni.

Afin d’éviter ce problème visuel fortement disgracieux, nous avons mis en en œuvre un protocole de vieillissement sur les terres-cuites. Nous les avons ensuite traité avec une cire naturelle. Les terres-cuites mises à nu font désormais partie intégrante de l’homogénéité du sol.

Il n’y a plus qu’une chose à ajouter :

À TABLEEEE !

Vous pouvez retrouver tous nos chantiers sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

solag Pas de commentaire

Conservation d’un sol en parquet après rapiècement

[LE PROJET DU JOUR]

Matériau : Parquet
Finition : Cire naturelle
Superficie : 40 m²
Budget : moins de 950 €
Lieu : Avignon (84)

Conservation d’un sol en parquet après un rapiècement et homogénéisation :

Lorsque un parquet est vieux, il arrive régulièrement de devoir changer des lattes. Néanmoins, il est impossible de trouver la même essence de bois ET le même type de vieillissement ! Les lattes changées attirent l’œil et rompent l’homogénéité de la pièce .

Garder l’esprit vieilli par le temps du sol du grenier et éliminer la différence visuelle avec le rapiècement récent du parquet, c’est la mission du jour ! Après un protocole de vieillissement des dites lames, le protocole de traitement a permis d’homogénéiser toute la pièce.

Le résultat du sol traité avec les patines sur le rapiècement du parquet :

Photo globale du sol avec patine
Photo vue de près du sol avec patine

Ni vues, ni connues, elles ont disparues !

Vous pouvez reprendre une activité normale !

B.B.

Vous pouvez retrouver nos autres articles sur les patines sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

solag Pas de commentaire

Restauration d’un sol en parquet ancien dans un hôtel particulier

[Le projet du jour]

6 studios

Matériau : Parquet
Finition : Cire naturelle
Budget : 7 000 €
Lieu : Avignon (84)

Restauration de sols en en Parquet :

Dans un hôtel particulier, au cœur d’Avignon, les sols en parquet des 6 appartements en cours de rénovation ont besoin d’un coup de jeune afin de retrouver une homogénéité. En effet, ils vont être louer dès la saison estivale et doivent correspondre aux attentes des futurs locataires !

Après un ponçage répondant à nos protocoles, nous avons traité ces sols avec de la cire naturelle. Afin de maintenir leur pérennité, les protocoles d’entretien seront fournis pour rassurer les propriétaires et faciliter l’entretien des locataires.

B.B.

Vous pouvez retrouver tous nos chantiers sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

solag Pas de commentaire

Traitement d’un sol en Pierre d’Egypte après pose

[LE PROJET DU JOUR]

Matériau : Pierre d’Egypte
Finition : Minéralisation
Superficie : 100 m²
Budget : 3 500 €
Lieu : Châteauneuf-de-Gadagne (84)

Traitement d’un sol en pierre d’Egypte :

Des pierres d’Egypte ont été posées récemment dans ce salon de 65m². Néanmoins après un nettoyage de fin de chantier, il s’est avéré que le sol de Mme P. était bien plus encrassé que ce qu’il aurait dû.

La solution proposée par Solag ne devra pas apporter de changement esthétique, en ce qui concerne la couleur et la brillance de la pierre. Afin d’obtenir une planitude parfaite entre les joints et les dalles, nous préconisons que le jointoiement des dalles soit réalisé avant notre intervention. Après un ponçage, suivant nos protocoles, il est nécessaire de traiter la pierre avec un minéralisant.

Qu’est-ce que la Pierre d’Egypte ?

Les carrières de Pierre d’Egypte sont situées dans la vallée du Nil . Cette Pierre évoque en nous la splendeur et la grandeur des architecture antiques. Elles sont constituées en majorité de calcaire.

B.B.

Vous pouvez retrouver tous nos chantiers sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

solag Pas de commentaire

Les sols, ces grands ignorés des chantiers

Connaissez-vous la citation suivante : “Voulez-vous héberger l’amour dans vos maisons ? Jonchez le sol de courtoisie” ?

Écrite au sens figuré, elle pourrait néanmoins être prise au pied de la lettre de mon point de vue ! Vous l’aurez compris, aujourd’hui j’ai un petit coup de gueule à faire passer.

Comme je le rabâche souvent, le sol de nos maisons (ou de nos monuments) est souvent le laissé-pour-compte des restaurations et rénovations de bâtiments. En effet, il est boudé à tort, en étant dans l’imaginaire collectif le lot qui passe inaperçu quand tout sera meublé. Il représente pourtant l’essence même d’une maison. En effet, la bâtisse a été conçue et pensée dans une même unité. Les sols font donc partie intégrante du projet. Si au cours d’une restauration ou d’une rénovation, ils sont relayés au second (voire même au 10ème plan !), ils ne seront plus en adéquation avec le reste et apporteront une touche complètement décalée par rapport aux autres ouvrages.

Je sais ce que vous pensez ! Je prêche pour ma paroisse. Vous seriez étonné·e·s de savoir à quel point vous êtes loin du compte…

Je vais vous raconter un petit bout de vie. Il y a quelques années, j’ai acheté un appartement où peu de choses étaient à mon goût. Bref pour faire court, tout était à faire. Les sols faisaient partie de la liste. Mais mon budget était insuffisant pour satisfaire toutes mes exigences. Il a donc fallu faire des choix. Comme la plupart des français, j’ai jugé que le sol n’était pas la priorité. Je pensais qu’avec une décoration qui me plaisait je l’oublierai allègrement. Quel manque de discernement ! Aujourd’hui encore dès que je rentre dans mon logement je ne vois que ce sol qui m’exaspère au plus haut point !

À chacun son métier et les vaches seront bien gardées :

Lors d’une rénovation ou d’une restauration immobilière, et même lorsqu’il s’agit de Monuments Historiques, les sols n’ont JAMAIS un poste à part entière. Ils sont généralement confiés à la « maçonnerie » ou à la « peinture ». Ce sont évidemment des travaux à réaliser en fin de chantier, dans l’urgence et sans budget. Il en est de même chez les particuliers, comme je vous l’ai illustré dans mes propos précédents.

La question que je me pose est donc la suivante : pourquoi prenons-nous si peu soin de nos sols ? Ils sont pourtant omniprésents quelque soit l’endroit où l’on décide de se rendre. Ils doivent supporter toutes nos maladresses. Sans protection adéquate, ils s’abîmeront d’autant plus vite. Pourquoi donner cette lourde tâche à gérer à des personnes non spécialisées dans ce domaine, plutôt que de la confier à un artisan solier ?

Prendre en compte mon sol, pour garder l’esprit d’origine de mon habitation :

Choisir de sauver un sol, c’est garder intact l’histoire d’un patrimoine. Mais soyons honnêtes, ce n’est pas une mince affaire. Il est important de connaître, d’une part, l’histoire du matériau, l’époque à laquelle il a été posé et comment il a été posé, et d’autre part votre mode de vie, vos attentes esthétiques… C’est notre métier de combiner toutes ces doléances afin de répondre au mieux à vos attentes avec nos techniques en constante évolution.

Le problème auquel nous devons souvent faire face est le suivant :

Entre cette démarche et la mise en oeuvre d’une restauration de sol, force est de constater que bien souvent tous les corps de métiers sont intervenus entre temps, et dans la grande majorité des cas sans protéger les sols. Ces derniers se retrouvent encore plus dégradés (peinture, ciment gâché sur le sol…) qu’auparavant.

La visibilité du sol est réduite car tous les corps de métier laissent les sols ignorés.

– Comment est-il possible de respecter nos engagements dans de telles conditions ?
– Comment livrer la restauration comme annoncée, alors que certaines dégradations sont souvent irréversibles (comme la colle du placoplatre) ou demandent plusieurs jours d’intervention supplémentaires ?

Notre conseil en matière de restauration et conservation des sols :

– Bien lire les conseils indiqués sur les documents que nous vous fournissons,

– Faire respecter votre Patrimoine Sol par TOUS les corps de métier sans exception,

– Nous contacter immédiatement lors de constat de dégradation avant notre intervention.

Et vous, lorsque vous faites des travaux, prêtez-vous toujours attention à votre sol ?

B.B.

Vous pouvez retrouver nos autres articles “coup de gueule” sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

solag Pas de commentaire

Il était une fois… Un château en feu

Et si aujourd’hui nous remontions un peu dans le temps ? Une histoire contée comme dans notre enfance, vous êtes partant·e·s ?

Façade d'une bâtisse dans le Gard

Il était une fois, dans une contrée pas si lointaine, une châtelaine peu ravie du bois qui habillait sa demeure. Pris d’assaut par les flammes, le bois avait connu bien des désagréments… Devenu terne et triste suite à l’embrasement qu’il avait subi d’une part et à l’intervention des soldats du feu d’autre part, il ne présentait plus toutes les qualités qui lui était autrefois alloué.

Dévastée de voir son cher logis dans cet état, la châtelaine décida de reprendre les choses en main. Il était hors de question de remplacer son vieil ami. Mais elle ne savait par où commencer, l’ampleur des dégâts était telle qu’elle ne pouvait y remédier seule. Son gestionnaire avait entendu parler d’un artisan résidant dans la contrée voisine. Il faisait des prouesses en matière de restauration de bois, elle lui confia par conséquent avec confiance son précieux compagnon.

L’artisan en question, ravi de prendre soin d’une si majestueuse demeure, devait prendre en compte les contraintes du lieu. Harmoniser l’esthétique du bois touché et celui qui ne l’était pas, travailler sur des parois verticales et des claustras n’était pas une mince affaire. C’est ainsi qu’il revêtit son costume de super héros,accompagné de ses fidèles acolytes, pour voler au secours de cette habitation terrassée.

Les heures et les jours passèrent, il y eût du ponçage à foison autant sur les parois verticales abîmées par les eaux, que sur le parquet endommagé par les flammes. Cette étape terminée, il était indispensable de protéger tout ce travail. Et comme par magie, toute cette épopée disparue sans laisser de trace, en retrouvant tout son cachet et son esthétique d’antan !

B.B.

Vous pouvez retrouver nos autres articles concernant nos chantiers sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

solag Pas de commentaire

La saison des extérieurs, abolissons les traces de l’hiver !

Saison des extérieurs

Mettez un pied dehors, vous sentez ce doux parfum ? Ne serait-ce pas le retour du printemps et des beaux jours ?

Les manteaux lourds et chauds comme les pulls qui s’envolent pour laisser la place aux chants des oiseaux et des cigales pour venir doucement nous caresser les oreilles. Les bourgeons éclosent pour laisser de belles couleurs dans nos jardins et nos extérieurs. L’odeur des barbecues va revenir nous titiller les narines. Tous ces petits plaisirs qui nous redonnerons vite le sourire et nous donneront envie de profiter à nouveaux de nos terrasses et de nos jardins. Mais…

En parlant de terrasses et jardins… Vous avez remarqué ? Là, regardez votre sol et vos murs ! Et oui, comme toujours, l’hiver a marqué le paysage pierreux de ses intempéries ! Le voilà donc disgracieux, encrassé, vert, tâché… Nous voilà bons pour frotter avec nos mimines et une bonne dose d’huile de coude ! À moins que…

Michel Lagrange, Maître artisan en métier d'art

Une intervention spécialisée pour vos extérieurs faite par des professionnels :

SOLAG vous propose des interventions adaptées face aux désagréments engendrés par l’hiver sur votre terrasse, vos piliers ou vos murets, qu’il s’agisse de pierre, de pierre marbrière, de marbre, de terre cuite ou de carreau de ciment, nous savons mettre en oeuvre le protocole adapté à votre problème !

Terrasse avant intervention
Terrasse après intervention

Une solution prête à l’emploi pour supprimer les traînées verdâtres dues à l’hiver :

Nous proposons aussi, pour les plus manuels, une solution prête à l’emploi facile à mettre en œuvre. Conditionnée en bidon de 5L, ce produit anti-mousse, agissant contre les mousses, les algues rouges et noires et le lichen, vous permet de traiter 40 à 60 m² de terrasse ou 25 à 40 m² de façade. Pour se faire vous aurez besoin :

  • D’un balai brosse (terrasse)
  • D’un pulvérisateur ou un pinceau large (façade)
  • D’un jet d’eau pour rincer 2 à 4 heures après l’application

ATTENTION : toujours penser à se protéger le corps, les yeux … et réaliser un essai.

Muret avant dépôt du produit près à l'emploi
Marches avant pose du produit prêt à l'emploi
Muret après le dépôt du produit près à l'emploi
Marches après dépose du produit prêt à l'emploi

B.B.

Vous pouvez retrouver nos autres articles concernant nos chantiers sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :