SOLAG Pas de commentaire

Les sols, ces grands ignorés des chantiers

Connaissez-vous la citation suivante : “Voulez-vous héberger l’amour dans vos maisons ? Jonchez le sol de courtoisie” ?

Écrite au sens figuré, elle pourrait néanmoins être prise au pied de la lettre de mon point de vue ! Vous l’aurez compris, aujourd’hui j’ai un petit coup de gueule à faire passer.

Comme je le rabâche souvent, le sol de nos maisons (ou de nos monuments) est souvent le laissé-pour-compte des restaurations et rénovations de bâtiments. En effet, il est boudé à tort, en étant dans l’imaginaire collectif le lot qui passe inaperçu quand tout sera meublé. Il représente pourtant l’essence même d’une maison. En effet, la bâtisse a été conçue et pensée dans une même unité. Les sols font donc partie intégrante du projet. Si au cours d’une restauration ou d’une rénovation, ils sont relayés au second (voire même au 10ème plan !), ils ne seront plus en adéquation avec le reste et apporteront une touche complètement décalée par rapport aux autres ouvrages.

Je sais ce que vous pensez ! Je prêche pour ma paroisse. Vous seriez étonné·e·s de savoir à quel point vous êtes loin du compte…

Je vais vous raconter un petit bout de vie. Il y a quelques années, j’ai acheté un appartement où peu de choses étaient à mon goût. Bref pour faire court, tout était à faire. Les sols faisaient partie de la liste. Mais mon budget était insuffisant pour satisfaire toutes mes exigences. Il a donc fallu faire des choix. Comme la plupart des français, j’ai jugé que le sol n’était pas la priorité. Je pensais qu’avec une décoration qui me plaisait je l’oublierai allègrement. Quel manque de discernement ! Aujourd’hui encore dès que je rentre dans mon logement je ne vois que ce sol qui m’exaspère au plus haut point !

À chacun son métier et les vaches seront bien gardées :

Lors d’une rénovation ou d’une restauration immobilière, et même lorsqu’il s’agit de Monuments Historiques, les sols n’ont JAMAIS un poste à part entière. Ils sont généralement confiés à la « maçonnerie » ou à la « peinture ». Ce sont évidemment des travaux à réaliser en fin de chantier, dans l’urgence et sans budget. Il en est de même chez les particuliers, comme je vous l’ai illustré dans mes propos précédents.

La question que je me pose est donc la suivante : pourquoi prenons-nous si peu soin de nos sols ? Ils sont pourtant omniprésents quelque soit l’endroit où l’on décide de se rendre. Ils doivent supporter toutes nos maladresses. Sans protection adéquate, ils s’abîmeront d’autant plus vite. Pourquoi donner cette lourde tâche à gérer à des personnes non spécialisées dans ce domaine, plutôt que de la confier à un artisan solier ?

Prendre en compte mon sol, pour garder l’esprit d’origine de mon habitation :

Choisir de sauver un sol, c’est garder intact l’histoire d’un patrimoine. Mais soyons honnêtes, ce n’est pas une mince affaire. Il est important de connaître, d’une part, l’histoire du matériau, l’époque à laquelle il a été posé et comment il a été posé, et d’autre part votre mode de vie, vos attentes esthétiques… C’est notre métier de combiner toutes ces doléances afin de répondre au mieux à vos attentes avec nos techniques en constante évolution.

Le problème auquel nous devons souvent faire face est le suivant :

Entre cette démarche et la mise en oeuvre d’une restauration de sol, force est de constater que bien souvent tous les corps de métiers sont intervenus entre temps, et dans la grande majorité des cas sans protéger les sols. Ces derniers se retrouvent encore plus dégradés (peinture, ciment gâché sur le sol…) qu’auparavant.

La visibilité du sol est réduite car tous les corps de métier laissent les sols ignorés.

– Comment est-il possible de respecter nos engagements dans de telles conditions ?
– Comment livrer la restauration comme annoncée, alors que certaines dégradations sont souvent irréversibles (comme la colle du placoplatre) ou demandent plusieurs jours d’intervention supplémentaires ?

Notre conseil en matière de restauration et conservation des sols :

– Bien lire les conseils indiqués sur les documents que nous vous fournissons,

– Faire respecter votre Patrimoine Sol par TOUS les corps de métier sans exception,

– Nous contacter immédiatement lors de constat de dégradation avant notre intervention.

Et vous, lorsque vous faites des travaux, prêtez-vous toujours attention à votre sol ?

B.B.

Vous pouvez retrouver nos autres articles “coup de gueule” sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

SOLAG Pas de commentaire

Il était une fois… Un château en feu

Et si aujourd’hui nous remontions un peu dans le temps ? Une histoire contée comme dans notre enfance, vous êtes partant·e·s ?

Façade d'une bâtisse dans le Gard

Il était une fois, dans une contrée pas si lointaine, une châtelaine peu ravie du bois qui habillait sa demeure. Pris d’assaut par les flammes, le bois avait connu bien des désagréments… Devenu terne et triste suite à l’embrasement qu’il avait subi d’une part et à l’intervention des soldats du feu d’autre part, il ne présentait plus toutes les qualités qui lui était autrefois alloué.

Dévastée de voir son cher logis dans cet état, la châtelaine décida de reprendre les choses en main. Il était hors de question de remplacer son vieil ami. Mais elle ne savait par où commencer, l’ampleur des dégâts était telle qu’elle ne pouvait y remédier seule. Son gestionnaire avait entendu parler d’un artisan résidant dans la contrée voisine. Il faisait des prouesses en matière de restauration de bois, elle lui confia par conséquent avec confiance son précieux compagnon.

L’artisan en question, ravi de prendre soin d’une si majestueuse demeure, devait prendre en compte les contraintes du lieu. Harmoniser l’esthétique du bois touché et celui qui ne l’était pas, travailler sur des parois verticales et des claustras n’était pas une mince affaire. C’est ainsi qu’il revêtit son costume de super héros,accompagné de ses fidèles acolytes, pour voler au secours de cette habitation terrassée.

Les heures et les jours passèrent, il y eût du ponçage à foison autant sur les parois verticales abîmées par les eaux, que sur le parquet endommagé par les flammes. Cette étape terminée, il était indispensable de protéger tout ce travail. Et comme par magie, toute cette épopée disparue sans laisser de trace, en retrouvant tout son cachet et son esthétique d’antan !

B.B.

Vous pouvez retrouver nos autres articles concernant nos chantiers sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

SOLAG Pas de commentaire

La saison des extérieurs, abolissons les traces de l’hiver !

Saison des extérieurs

Mettez un pied dehors, vous sentez ce doux parfum ? Ne serait-ce pas le retour du printemps et des beaux jours ?

Les manteaux lourds et chauds comme les pulls qui s’envolent pour laisser la place aux chants des oiseaux et des cigales pour venir doucement nous caresser les oreilles. Les bourgeons éclosent pour laisser de belles couleurs dans nos jardins et nos extérieurs. L’odeur des barbecues va revenir nous titiller les narines. Tous ces petits plaisirs qui nous redonnerons vite le sourire et nous donneront envie de profiter à nouveaux de nos terrasses et de nos jardins. Mais…

En parlant de terrasses et jardins… Vous avez remarqué ? Là, regardez votre sol et vos murs ! Et oui, comme toujours, l’hiver a marqué le paysage pierreux de ses intempéries ! Le voilà donc disgracieux, encrassé, vert, tâché… Nous voilà bons pour frotter avec nos mimines et une bonne dose d’huile de coude ! À moins que…

Michel Lagrange, Maître artisan en métier d'art

Une intervention spécialisée pour vos extérieurs faite par des professionnels :

SOLAG vous propose des interventions adaptées face aux désagréments engendrés par l’hiver sur votre terrasse, vos piliers ou vos murets, qu’il s’agisse de pierre, de pierre marbrière, de marbre, de terre cuite ou de carreau de ciment, nous savons mettre en oeuvre le protocole adapté à votre problème !

Terrasse avant intervention
Terrasse après intervention

Une solution prête à l’emploi pour supprimer les traînées verdâtres dues à l’hiver :

Nous proposons aussi, pour les plus manuels, une solution prête à l’emploi facile à mettre en œuvre. Conditionnée en bidon de 5L, ce produit anti-mousse, agissant contre les mousses, les algues rouges et noires et le lichen, vous permet de traiter 40 à 60 m² de terrasse ou 25 à 40 m² de façade. Pour se faire vous aurez besoin :

  • D’un balai brosse (terrasse)
  • D’un pulvérisateur ou un pinceau large (façade)
  • D’un jet d’eau pour rincer 2 à 4 heures après l’application

ATTENTION : toujours penser à se protéger le corps, les yeux … et réaliser un essai.

Muret avant dépôt du produit près à l'emploi
Marches avant pose du produit prêt à l'emploi
Muret après le dépôt du produit près à l'emploi
Marches après dépose du produit prêt à l'emploi

B.B.

Vous pouvez retrouver nos autres articles concernant nos chantiers sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

SOLAG 2 commentaires

Les trésors cachés de l’Antiquaille de Lyon

Un peu d’histoire sur l’Antiquaille de Lyon…

Situé sur la colline de Fourvière à Lyon et à proximité des théâtres gallo-romains, le site de l’Antiquaille a connu plusieurs vies. En effet, elle fut jadis une magnifique demeure construite par Pierre Sala entre 1505 et 1514, bourgeois lyonnais, qui  la nomma “Anticaille” après avoir trouvé de nombreux vestiges romains sur le terrain. Elle devint ensuite un couvent de Visitandines et ce n’est qu’à partir du XIXème siècle que la Commune de Lyon la transforma en hospice et au XXème siècle en hôpital spécialisé bien connu des Lyonnais.

Mais, l’hôpital de l’Antiquaille fermera définitivement ses portes en 2005. Cependant, la chapelle de l’hôpital recèle de nombreux trésors notamment les mosaïques sur le martyre des premiers chrétiens, de la fin du XIXème siècle.

(Si vous souhaitez davantage d’informations sur ce lieu, vous pouvez suivre ce lien.)

lyon antiquaille - SOLAG
Antiquaille de Lyon

Un chantier et des restaurations conséquentes

Les travaux d’aménagement de l’Antiquaille ont débuté en 2011. Ils ont été conduits par l’atelier de l’architecte lyonnais Pierre Vurpas et menés sous l’autorité de Didier Repellin, Architecte en Chef des Monuments Historiques. L’équipe de l’Atelier de Restauration des Mosaïques de Saint-Romain-en-Gal et l’Atelier Patrizio ont restauré les mosaïques des murs et des voûtes de la crypte. Les artisans de l’atelier « Au gré du verre » ont posé les nouveaux vitraux. Tandis que l’équipe de Solag a restauré les mosaïques au sol.

Mosaïques Lyon Antiquaille - Avant SOLAG
Mosaïques Lyon Antiquaille - avant
Mosaïques Lyon Antiquaille restaurées par SOLAG
Mosaïques de l'Antiquaille restaurées
Mosaïques Lyon Antiquaille - après SOLAG
Mosaïques de l'Antiquaille restaurées

Outre les mosaïques verticales, vous ne visiterez plus ces lieux de la même manière

B.B.

Vous pouvez retrouver nos autres chantiers sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

SOLAG Pas de commentaire

Restauration Parquet Sportif

Le service des Sports de la commune de Pernes Les Fontaines (84) nous a contacté après avoir constaté des dégradations importantes sur le parquet de la salle de danse du Complexe Paul de Vivie :

  • parquet poreux,
  • parquet noirci et oxydé
  • présence d’échardes importantes

Forts de notre savoir-faire en matière de Restauration des sols, et de notre qualification “d’Artisan Certifié BONA“, validant ainsi nos connaissances et techniques les plus pointues concernant le traitement des parquets, nous avons facilement pu répondre à cette demande.

Les 145 m² de parquet sportif ont été poncés à blanc, puis traité selon les normes Européennes de non glissance et de rebond. Un outillage de pointe a été utilisé tant au niveau du ponçage que de l’aspiration des poussières (moins de 3 microns rejetés dans l’air par mètre cube aspiré ! ).

Et, comme toujours, le protocole d’entretien a été livré en fin de chantier afin de pérenniser l’état de ce parquet sportif.

Restauration parquet sportif en cours - SOLAG
Restauration parquet sportif en cours
Restauration parquet sportif - SOLAG
Restauration parquet sportif

La réhabilitation de ce parquet par remise à neuf lui assure un allongement notoire de sa durée de vie.

SOLAG Pas de commentaire

Doléances particulières sur béton quartzé : Savoir-faire rare

C’est dans un domaine d’exception, à Gigondas (84), que nous avons été contacté par ce viticulteur pour intervenir dans sa nouvelle cave.

La liste de ses doléances :

  • Rattraper toutes les pentes inversées donnant dans les caniveaux (pour l’écoulement des eaux de nettoyage des cuves)
  • Éliminer toutes les souillures chantier faîtes sur la dalle en béton quartzé
  • Refaire l’étanchéité des parties reprises en ponçage
  • Refaire l’étanchéité des caniveaux non pas par peinture mais par une solution imprégnante définitive
  • Travailler l’esthétique
cave livrée "fini" par le dallagiste - avant intervention SOLAG
cave livrée "fini" par le dallagiste - avant intervention SOLAG
Fin de l'intervention SOLAG
Fin de l'intervention SOLAG

Détail de notre intervention :

  • Reprise par ponçage de tous les abords des caniveaux afin de rectifier la pente pour une bonne évacuation du rinçage de la dalle, et pour éliminer toutes traces au sol : travail long, minutieux, et avec de grosses contraintes physiques
  • Recherche d’une solution de traitement des zones poncées pour parfaire l’étanchéité, la dureté et la couleur perdue par élimination du quartz
  • Traitement spécialisé, en 3 couches, par solution définitive (traitement fait 1 seule et unique fois dans la vie du matériau) dont la réaction de durcissement abouti à la formation de silice dans la dalle béton. Ce silice a une dureté de 7 sur l’échelle de Mohs, qui va de 1 à 10. Cette solution teintée réduit la pénétration de l’eau de 70 %.