SOLAG Pas de commentaire

Restauration d’un sol en terre-cuite suite à un incendie

[Le projet du jour]

Matériau : Terre-cuite
Finition : Métallisation
Superficie : 81 m²
Budget : 3 700 €
Lieu : Rousset (13)

Restauration d’un sol en terre-cuite suite à un incendie :

Les incendies font de graves dommages collatéraux, outre les dégâts liés au feu lui-même, la suie qui se dépose sur le sol est un vrai fléau. Ce sont des particules minuscules, de l’ordre de quelques nanomètres qui s’installent dans la terre-cuite, qui elle, est très poreuse.

Néanmoins, les procédés de SOLAG ont fait leur preuve ! Et la suie ne nous fait pas peur ! Elle n’a qu’à bien se tenir !

Vous pouvez retrouver toutes nos autres réalisations sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

SOLAG Pas de commentaire

Reboucher une fissure sur un sol en terre-cuite

[Le projet du jour]

Matériau : Terre-cuite
Finition : Aucune
Superficie : 1 fissure
Budget : 250 €
Lieu : Villars (84)

Reboucher une fissure sur un sol en terre-cuite :

Lorsque nos bâtisses sont anciennes, il arrive que le terrain bouge. Particulièrement lorsque les maisons sont construites sur un sol argileux qui peut être soumis à des mouvements de terrain importants. De la même façon, si un bâtiment se construit près de chez vous, vos fondations peuvent se fragiliser et causer l’apparition de fissures. Nous en avons l’habitude sur les murs, mais les sols vivent également ce même procédé !

Afin de sécuriser le passage et d’améliorer l’esthétique de ce couloir, SOLAG a rebouché la fissure, tout en teintant le produit de rebouchage pour qu’il se fonde dans la masse des terres-cuites.

Vous pouvez retrouver toutes nos autres réalisations sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

SOLAG Pas de commentaire

Restauration d’un sol en terre-cuite à Crillon-le-Brave

[Le projet du jour]

Matériau : Parefeuille
Finition : Cire
Superficie : 157 m²
Budget : 4700 €
Lieu : Crillon-le-Brave (84)

Restauration d’un sol en terre-cuite à Crillon-le-Brave :

La protection de ces terres-cuites s’est écaillée avec le temps, ce qui rend l’aspect esthétique particulièrement désagréable et l’entretien extrêmement difficile.

SOLAG a donc mis en place une solution pérenne avec une protection cirée, facile d’entretien, après avoir décaper toute la protection précédente.

Vous pouvez retrouver tous nos autres réalisations sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

SOLAG Pas de commentaire

Restauration d’un sol en parefeuille à Arles

[Le projet du jour]

Matériau : Parefeuille
Finition : Cire + Métallisation
Superficie : 25 m² + 17 ml
Budget : 1000 €
Lieu : Arles (13)

Restauration d’un sol en parefeuille à Arles :

Après avoir loué sa maison à des locataires, il arrive que l’état des sols ait été dégradé ! Ici, de grosses couches de cire étaient restés à certains endroit, tandis qu’à d’autres il n’y avait plus du tout de protection. La propriétaire des lieux avait gratté autant que possible le restant de cire, mais n’a pas réussi à enlever entièrement l’ancienne protection. De plus, l’escalier en terre cuite devenait très dangereux, car il était très glissant.

SOLAG a donc mis tout son savoir-faire à sa disposition pour enlever toute la cire restante, afin de protéger dans un deuxième temps le sol en terre cuite et supprimer toute la glissance de l’escalier !

Vous pouvez retrouver tous nos autres réalisations sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

SOLAG 2 commentaires

Restauration d’un sol en terre-cuite dans un château à Carpentras

[Le projet du jour]

Matériau : Terre-cuite
Finition : Ciré
Superficie : 290 m²
Budget : 5000 €
Lieu : Carpentras (84)

Restauration d’un sol en terre-cuite dans un château à Carpentras :

Château inscrit au titre des monuments historiques depuis 1945, les propriétaires ont décidé de lui donner peau neuve afin d’accueillir le public dans un esprit “néo-classique chic” tout en gardant son esprit provençal. Et qui dit Provence, dit tomettes !

Dans cet espace digne d’un palace, il était nécessaire d’entretenir et de redonner un coup d’éclat aux sols en tomettes provençales du château grâce à une intervention spécialisée qui protégera ces terres-cuites avec une cire naturelle, tout en facilitant l’entretien de ce matériau très poreux.

Vous pouvez retrouver toutes nos autres réalisations sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

SOLAG Pas de commentaire

Restauration d’un sol en terre-cuite dans une maison à Carpentras

[Le projet du jour]

Matériau : Terre-cuite
Finition : Cire naturelle
Superficie : 100 m²
Budget : 3 500 €
Lieu : Carpentras (84)

Suite à l’acquisition de sa nouvelle demeure, Monsieur G. souhaite restaurer les sols du rez de chaussée en terre cuite.

Pourquoi ?

Pour faire disparaître les traces de vieillissement des anciens traitements, mais aussi les marques au sol de l’ancien mobilier et désencrasser les joints.
L’entretien de ces terres-cuites doit aussi devenir plus facile.

Vous pouvez retrouver tous nos chantiers sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

SOLAG Pas de commentaire

Patine et trompe-l’œil : 4 raisons d’en avoir chez soi

SOLAG : L’assurance d’une finition bien adaptée

Les finitions parfaites sont celles qui passent inaperçues !

Alors que la rénovation de votre lieu d’habitation s’achève, apparaît çà et là des “rustines” de ciment grisâtre et rugueux. Vestiges visibles des tranchées rebouchées après ensevelissement des réseaux (eau, électricité, chauffage, etc…), des démolitions de cloisons, des démolitions de cheminées, des rebouchages de carreaux manquants, des modifications d’agencement…

Et bien entendu, vous ne disposez pas de carreaux supplémentaires pour remplacer ces manques !

Un coup de Trafalgar qui remet en cause le bel esthétique nouvellement créé et lourdement financé. Ce n’est pas ce que vous espériez et si vous l’aviez su plus tôt, vous auriez peut-être fait autrement !

Notre métier : Maître Restaurateur Solier

1- Pour restaurer des décors absents : (Protocole de reconstitution de décors)

Tranchées rebouchées, cloisons abattues de bons exemples d’inconvénients liés à la rénovation de vos maisons.
Ne tolérez plus ces pansements disgracieux !

Trou rebouché au ciment sur granito - SOLAG
Trou rebouché au ciment sur granito
Trompe l’œil sur Granito réalisé par SOLAG
Trompe l’œil sur Granito
Cloison manquante sur carreaux ciment
Cloison supprimée sur carreaux ciment
Trompe l’œil sur carreaux ciment par SOLAG
Trompe l’œil sur carreaux ciment

2- Pour reprendre des éclats sur le matériau : (Protocole de rebouchage)

Un impact accidentel (chute d’objets) ou naturel et votre sol est endommagé. Il est hors de question de changer la totalité de la surface
Vivez sans ces trous qui s’encrassent !

Éclats sur plage de piscine en marbre - SOLAG
Éclats sur plage de piscine en marbre
Comblement et patines sur marbre - SOLAG
Comblement et patines sur marbre
Éclats sur terre cuite - SOLAG
Éclats sur terre cuite
Rebouchage et patines sur terre cuite - SOLAG
Rebouchage et patines sur terre cuite

3- Pour harmoniser l’ensemble des carreaux : (Protocole de vieillissement)

Une modification d’agencement (déplacement de cheminée, modification des meubles de cuisine ou de dressing) et voilà qu’apparaissent des dallages bruts ! La patine du temps a fait son effet sur tout le reste de la pièce mais pas sur cet espace.
Dites non à la laideur !

Terre cuite brut suite déplacement cheminée - SOLAG
Terre cuite brute suite déplacement cheminée
Patines et traitement ponctuel sur terre cuite - SOLAG
Patines et traitement ponctuel sur terre cuite

4- Pour harmoniser des carreaux de substitution : (Protocole de patine)

Vous avez décidé de combler les carreaux manquants ou cassés, mais impossible de trouver le combo parfait : forme, épaisseur, couleur et taille.
Par dépit, vous avez opté pour le bon format au détriment de la couleur.
N’acceptez plus les compromis !

Mauvaise essence de bois - SOLAG
Mauvaise essence de bois
Patines d'harmonisation sur parquet - SOLAG
Patines d'harmonisation sur parquet
Mauvaise couleur de tomettes - SOLAG
Mauvaise couleur de tomettes
Patines d'harmonisation sur tomettes - SOLAG
Patines d'harmonisation sur tomettes

À quoi bon s’appliquer à rénover sa demeure si une partie reste manquante ? Parce qu’il y en a assez de s’accommoder et de faire des compromis de ces petites horreurs, SOLAG remédie à ce GROS détail qui vous importune !

B.B.

Vous pouvez retrouver nos autres chantiers sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

SOLAG Pas de commentaire

Intervention spécialisée sur un sol en terre-cuite dans une cuisine

[LE PROJET DU JOUR]

Matériau : Terre-cuite
Finition : Cire naturelle
Superficie : 40 m²
Budget : moins de 900 €
Lieu : Ménerbes (84)

Suite à l’agencement d’une nouvelle cuisine élaborée par les Cuisines Fabre, l’enlèvement des anciens meubles laissent apparaître des terres cuites brutes sans vécu et sans protection. Le sol n’est donc plus uni.

Afin d’éviter ce problème visuel fortement disgracieux, nous avons mis en en œuvre un protocole de vieillissement sur les terres-cuites. Nous les avons ensuite traité avec une cire naturelle. Les terres-cuites mises à nu font désormais partie intégrante de l’homogénéité du sol.

Il n’y a plus qu’une chose à ajouter :

À TABLEEEE !

Vous pouvez retrouver tous nos chantiers sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

SOLAG Pas de commentaire

Un Trompe-l’œil dans ma maison

Un trompe-l’œil, c’est quoi ?

Longtemps laissé-pour-compte, le trompe-l’œil est néanmoins bien connu dans le domaine de la peinture. Vous savez, cette façon de restituer un sujet avec la plus grande vérité possible, principalement en donnant une illusion de relief… Le plus connu est celui de la voûte de la chapelle Sixtine. Nous pouvons aussi en retrouver sur les façades des centres villes pour décorer un mur sans fenêtre et sans vie par exemple. Et il en est de même pour les sols.

Tous autant que nous sommes, nous ne prenons pas soin de nos sols. Ce n’est que quand ils nous sortent par les yeux de par leur aspect négligé dû à leur ternissement et leur comblement hasardeux rempli au ciment que nous nous disons qu’il est temps de faire quelque chose. Et quel est notre premier réflexe ? Tout casser pour tout changer ! Ce n’est pourtant pas la seule solution possible !

Le bon réflexe serait de restaurer le sol existant et de recouvrir grâce à un trompe-l’œil les chaînons manquants. Et ainsi, l’ensemble redevient harmonieux avec une esthétique homogène.

Un bon exemple : les carreaux de ciment…

Les carreaux de ciment sont très en vogue en ce moment. Alors pourquoi retirer ceux que vous avez dans votre intérieur pour en poser de nouveaux, qui seront probablement de plus mauvaise qualité ?

Trompe l’œil sur carreau de ciment
Trompe l’œil pour carreau de ciment
Trompe l’œil sur carreau de ciment

Mais ce n’est pas le seul matériau concerné :

En effet, ce phénomène peut s’appliquer sur des matériaux variés, tels que :

Trompe-l’œil sur Granito
Trompe l’œil pour Terre Cuite
Trompe l’œil sur tomettes

Et vous, avez-vous déjà croisé un trompe-l’œil qui vous a marqué ? Partagez le avec nous en commentaire 😉