solag Pas de commentaire

Connaissez-vous la citation suivante : “Voulez-vous héberger l’amour dans vos maisons ? Jonchez le sol de courtoisie” ?

Écrite au sens figuré, elle pourrait néanmoins être prise au pied de la lettre de mon point de vue ! Vous l’aurez compris, aujourd’hui j’ai un petit coup de gueule à faire passer.

Comme je le rabâche souvent, le sol de nos maisons (ou de nos monuments) est souvent le laissé-pour-compte des restaurations et rénovations de bâtiments. En effet, il est boudé à tort, en étant dans l’imaginaire collectif le lot qui passe inaperçu quand tout sera meublé. Il représente pourtant l’essence même d’une maison. En effet, la bâtisse a été conçue et pensée dans une même unité. Les sols font donc partie intégrante du projet. Si au cours d’une restauration ou d’une rénovation, ils sont relayés au second (voire même au 10ème plan !), ils ne seront plus en adéquation avec le reste et apporteront une touche complètement décalée par rapport aux autres ouvrages.

Je sais ce que vous pensez ! Je prêche pour ma paroisse. Vous seriez étonné·e·s de savoir à quel point vous êtes loin du compte…

Je vais vous raconter un petit bout de vie. Il y a quelques années, j’ai acheté un appartement où peu de choses étaient à mon goût. Bref pour faire court, tout était à faire. Les sols faisaient partie de la liste. Mais mon budget était insuffisant pour satisfaire toutes mes exigences. Il a donc fallu faire des choix. Comme la plupart des français, j’ai jugé que le sol n’était pas la priorité. Je pensais qu’avec une décoration qui me plaisait je l’oublierai allègrement. Quel manque de discernement ! Aujourd’hui encore dès que je rentre dans mon logement je ne vois que ce sol qui m’exaspère au plus haut point !

À chacun son métier et les vaches seront bien gardées :

Lors d’une rénovation ou d’une restauration immobilière, et même lorsqu’il s’agit de Monuments Historiques, les sols n’ont JAMAIS un poste à part entière. Ils sont généralement confiés à la « maçonnerie » ou à la « peinture ». Ce sont évidemment des travaux à réaliser en fin de chantier, dans l’urgence et sans budget. Il en est de même chez les particuliers, comme je vous l’ai illustré dans mes propos précédents.

La question que je me pose est donc la suivante : pourquoi prenons-nous si peu soin de nos sols ? Ils sont pourtant omniprésents quelque soit l’endroit où l’on décide de se rendre. Ils doivent supporter toutes nos maladresses. Sans protection adéquate, ils s’abîmeront d’autant plus vite. Pourquoi donner cette lourde tâche à gérer à des personnes non spécialisées dans ce domaine, plutôt que de la confier à un artisan solier ?

Prendre en compte mon sol, pour garder l’esprit d’origine de mon habitation :

Choisir de sauver un sol, c’est garder intact l’histoire d’un patrimoine. Mais soyons honnêtes, ce n’est pas une mince affaire. Il est important de connaître, d’une part, l’histoire du matériau, l’époque à laquelle il a été posé et comment il a été posé, et d’autre part votre mode de vie, vos attentes esthétiques… C’est notre métier de combiner toutes ces doléances afin de répondre au mieux à vos attentes avec nos techniques en constante évolution.

Le problème auquel nous devons souvent faire face est le suivant :

Entre cette démarche et la mise en oeuvre d’une restauration de sol, force est de constater que bien souvent tous les corps de métiers sont intervenus entre temps, et dans la grande majorité des cas sans protéger les sols. Ces derniers se retrouvent encore plus dégradés (peinture, ciment gâché sur le sol…) qu’auparavant.

La visibilité du sol est réduite car tous les corps de métier laissent les sols ignorés.

– Comment est-il possible de respecter nos engagements dans de telles conditions ?
– Comment livrer la restauration comme annoncée, alors que certaines dégradations sont souvent irréversibles (comme la colle du placoplatre) ou demandent plusieurs jours d’intervention supplémentaires ?

Notre conseil en matière de restauration et conservation des sols :

– Bien lire les conseils indiqués sur les documents que nous vous fournissons,

– Faire respecter votre Patrimoine Sol par TOUS les corps de métier sans exception,

– Nous contacter immédiatement lors de constat de dégradation avant notre intervention.

Et vous, lorsque vous faites des travaux, prêtez-vous toujours attention à votre sol ?

B.B.

Vous pouvez retrouver nos autres articles « coup de gueule » sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo