SOLAG 2 commentaires

Les trésors cachés de l’Antiquaille de Lyon

Un peu d’histoire sur l’Antiquaille de Lyon…

Situé sur la colline de Fourvière à Lyon et à proximité des théâtres gallo-romains, le site de l’Antiquaille a connu plusieurs vies. En effet, elle fut jadis une magnifique demeure construite par Pierre Sala entre 1505 et 1514, bourgeois lyonnais, qui  la nomma “Anticaille” après avoir trouvé de nombreux vestiges romains sur le terrain. Elle devint ensuite un couvent de Visitandines et ce n’est qu’à partir du XIXème siècle que la Commune de Lyon la transforma en hospice et au XXème siècle en hôpital spécialisé bien connu des Lyonnais.

Mais, l’hôpital de l’Antiquaille fermera définitivement ses portes en 2005. Cependant, la chapelle de l’hôpital recèle de nombreux trésors notamment les mosaïques sur le martyre des premiers chrétiens, de la fin du XIXème siècle.

(Si vous souhaitez davantage d’informations sur ce lieu, vous pouvez suivre ce lien.)

lyon antiquaille - SOLAG
Antiquaille de Lyon

Un chantier et des restaurations conséquentes

Les travaux d’aménagement de l’Antiquaille ont débuté en 2011. Ils ont été conduits par l’atelier de l’architecte lyonnais Pierre Vurpas et menés sous l’autorité de Didier Repellin, Architecte en Chef des Monuments Historiques. L’équipe de l’Atelier de Restauration des Mosaïques de Saint-Romain-en-Gal et l’Atelier Patrizio ont restauré les mosaïques des murs et des voûtes de la crypte. Les artisans de l’atelier « Au gré du verre » ont posé les nouveaux vitraux. Tandis que l’équipe de Solag a restauré les mosaïques au sol.

Mosaïques Lyon Antiquaille - Avant SOLAG
Mosaïques Lyon Antiquaille - avant
Mosaïques Lyon Antiquaille restaurées par SOLAG
Mosaïques de l'Antiquaille restaurées
Mosaïques Lyon Antiquaille - après SOLAG
Mosaïques de l'Antiquaille restaurées

Outre les mosaïques verticales, vous ne visiterez plus ces lieux de la même manière

B.B.

Vous pouvez retrouver nos autres chantiers “Mosaïque” sur notre blog.

SOLAG Aucun commentaire

Restauration Hors-Normes : Temple des protestants réformés d’Orange

[Un Sacré Challenge]

Avant la rénovation de l'Église protestante unie de France d'Orange
Avant la rénovation de l'Église protestante unie de France d'Orange
Avant la rénovation de l'Église protestante unie de France d'Orange

La ville d’Orange nous a confié la restauration du sol du cœur, datant du XVIIème siècle, de son Temple protestant de l’Eglise Unie.

Ce sol nous a été confié après avoir été délesté du tapis qui le recouvrait. Après un début de ponçage, nous avons trouvé successivement :
– une colle épaisse,
– un ragréage plastifié très résistant,
– une couche de ciment,
– et enfin un sol en terre cuite.

Rénovation en cours de l'Église protestante unie de France d'Orange
Rénovation en cours de l'Église protestante unie de France d'Orange

Nous constatons que les terres cuites avaient été poncées avant tout ce recouvrement ! Plus de fleur protectrice, adieu patine du temps ! Nous découvrons également 3 parties en pierre que l’archéologue désigne comme des tombes (Elles ne seront pas ouvertes- La pierre sera restaurée)

Notre travail : restaurer sans oublier le lieu (Eglise), et l’utilisation qui en sera faite, penser également à rendre un sol très facile à entretenir.

Après la restauration de l'Église protestante unie de France d'Orange
L'Église protestante unie de France d'Orange a repris son activité.
La vie peut donc reprendre son cours...

Vous pouvez retrouver toutes nos autres interventions “Terre-cuite” sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :
[mc4wp_form id=”70852″]