SOLAG Pas de commentaire

Conservation d’un sol en parquet après rapiècement

[LE PROJET DU JOUR]

Matériau : Parquet
Finition : Cire naturelle
Superficie : 40 m²
Budget : moins de 950 €
Lieu : Avignon (84)

Conservation d’un sol en parquet après un rapiècement et homogénéisation :

Lorsque un parquet est vieux, il arrive régulièrement de devoir changer des lattes. Néanmoins, il est impossible de trouver la même essence de bois ET le même type de vieillissement ! Les lattes changées attirent l’œil et rompent l’homogénéité de la pièce .

Garder l’esprit vieilli par le temps du sol du grenier et éliminer la différence visuelle avec le rapiècement récent du parquet, c’est la mission du jour ! Après un protocole de vieillissement des dites lames, le protocole de traitement a permis d’homogénéiser toute la pièce.

Le résultat du sol traité avec les patines sur le rapiècement du parquet :

Photo globale du sol avec patine
Photo vue de près du sol avec patine

Ni vues, ni connues, elles ont disparues !

Vous pouvez reprendre une activité normale !

B.B.

Vous pouvez retrouver nos autres articles sur les patines sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

SOLAG Pas de commentaire

Restauration d’un sol en parquet ancien dans un hôtel particulier

[Le projet du jour]

6 studios

Matériau : Parquet
Finition : Cire naturelle
Budget : 7 000 €
Lieu : Avignon (84)

Restauration de sols en en Parquet :

Dans un hôtel particulier, au cœur d’Avignon, les sols en parquet des 6 appartements en cours de rénovation ont besoin d’un coup de jeune afin de retrouver une homogénéité. En effet, ils vont être louer dès la saison estivale et doivent correspondre aux attentes des futurs locataires !

Après un ponçage répondant à nos protocoles, nous avons traité ces sols avec de la cire naturelle. Afin de maintenir leur pérennité, les protocoles d’entretien seront fournis pour rassurer les propriétaires et faciliter l’entretien des locataires.

B.B.

Vous pouvez retrouver tous nos chantiers sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

SOLAG Pas de commentaire

Question culture / territoire : Quelle est l’origine du nom Avignon ?

Fraîchement arrivée chez SOLAG et surtout dans la région, je me suis demandé comment m’imprégner des us et coutumes de la région ? Je n’ai pas eu à chercher bien longtemps, puisque SOLAG m’a confié la mission de répondre à une question par mois, pour en connaître davantage sur sa région et son territoire ! Challenge que j’ai accepté, bien évidemment !

Pour que mes recherches ne soient pas vaines et surtout pour que vous puissiez vous aussi être glorifié·e·s par notre communauté en étalant votre culture, je partagerai le premier vendredi de chaque mois sur la page Facebook de SOLAG la question posée et vous n’aurez plus qu’à répondre en commentant la publication ! Quant à moi, je partagerai le mercredi suivant mes trouvailles ! Oui je suis comme ça, j’aime partager les challenges 😉

Première mission :

Quelle est l’origine du nom Avignon ?

Après quelques recherches fastidieuses, voilà la réponse que vous attendiez avec impatience ! Je vous ai rajouté en bonus l’évolution du nom au fil des siècles.

D’après les linguistes spécialisés en toponymie et plus particulièrement en onomastique, c’est-à-dire l’étude des noms de lieux ainsi que leur origine, l’interprétation la plus vraisemblable est la suivante. « Avignon » proviendrait d’un préfixe indo-européen « ab-ēn » désignant l’eau, suivi du suffixe gaulois et latin « -(i)onem » désignant « le domaine de ». Cette étymologie est soutenue par la présence du Rhône et de la Durance, autrefois très craintes par leurs crues.

Bonus : « Avignon » au fil des siècles…

Fondée par les Phocéens de Massalia au VIème siècle avant notre ère « Аὐενιὼν » en grec (ou Auenion) est la forme la plus ancienne du nom « Avignon ».

Sous l’Empire Romain, Аὐενιὼν devint Avennĭo Cavarum pour montrer son appartenance à la tribu celto-ligure des Cavares, associée à la ville de Cavaillon et d’Orange. Puis s’est troquée au fil des siècles en Avinhon pour ce qui est de la graphie occitane et Avignoun pour la mistralienne.

Vous aviez vu juste ???? N’hésitez pas à le clamer HAUT ET FORT en commentaire ! Pour les autres, vous pourrez vous rattraper la prochaine fois ! 😉

B.B.

Vous pourrez très vite retrouver nos autres questions, mais en attendant vous pouvez gambader sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :