SOLAG Pas de commentaire

Restauration d’un sol en travertin qui s’encrasse rapidement

[Le projet du jour]

Matériau : Travertin
Finition : Mise en cire
Superficie : 42 m²
Budget : 1 200 €
Lieu : Caumont-sur-Durance (84)

Restauration d’un sol en travertin qui s’encrasse rapidement :

Les joints de votre sol en Travertin s’encrassent facilement et dans un temps très court ? Vous souhaitez un traitement beaucoup plus efficace, et faciliter l’entretien ?

SOLAG connait les procédés qui vous conviendront !

Vous pouvez retrouver toutes nos autres réalisations sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

SOLAG Pas de commentaire

Patine d’harmonisation sur du Travertin

[LE PROJET DU JOUR]

Matériau : Travertin
Budget : moins de 600 €
Lieu : Le Thor (84)

Patine d’harmonisation sur du Travertin :

Souvent après un réagencement de cuisine, nous devons nous confronter aux traces du passé. Nouveaux meubles, nouvelles dimensions, les sols ont leur mot à dire !

En effet, une patine d’harmonisation a été nécessaire pour sublimer ce sol de cuisine et amener une touche de discrétion sur les événements passés.

Vous pouvez retrouver toutes nos autres réalisations sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

SOLAG Pas de commentaire

Le marbre, une roche en vogue depuis des siècles

Et si l’on s’intéressait aujourd’hui au marbre ? Matériau qui évoquait encore il y a encore quelques années dans l’esprit collectif une maison froide et austère. Mis au-devant de la scène, notamment grâce aux émissions de rénovation, il a su s’imposer comme l’un des piliers des tendances déco, pour donner un côté luxueux aux intérieurs de nos maisons.

Restauration de marbre

Qu’est-ce que le marbre ?

Le marbre est une roche métamorphique. En effet le calcaire — roche sédimentaire dont les sédiments sont issus dans la plupart des cas de l’activité des êtres vivants — et plus précisément les éléments de calcite ont subi une recristallisation, engendrée par une augmentation de pression et de température, au cours de la formation d’une chaîne de montagne.  Cette recristallisation confère à la roche une dureté plus importante et favorise ainsi son polissage.

Si vous voulez en connaître davantage sur l’origine des roches, je vous invite à lire cet article pour avoir quelques notions de géologie.

L’être humain et le marbre, une histoire longue de plusieurs millénaires…

Sculpture Cycladique, au cours du Néolithique
Parthénon, édifice de l'époque antique en marbre
Versailles

Les plus anciennes sculptures marbrières ont été réalisées au cours du néolithique (IVème et IIIème millénaire avant notre ère) dans la région des Cyclades, au sud-est d’Athènes.

Au fur et à mesure des siècles,  le marbre a été un matériau incontournable pour la construction d’édifices principalement dans l’époque classique. Le Parthénon est une des constructions notables de cette époque.

Il a ensuite été importé ensuite dans la Rome antique, car l’influence grecque était très importante à cette époque. Mais le coût du transport était tel que le marbre était considéré comme un matériau de luxe. D’autres variétés de marbre ont ensuite été découvertes, ce qui permettra la création des mosaïques avec des marbres colorés.

Néanmoins, entre le IIème et le XVème siècle de notre ère, le marbre fut abandonné et oublié en grande partie à cause des guerres et des envahisseurs barbares. La Renaissance a permis au marbre de renaître de ses cendres, elle a été un tournant majeur quant à sa redécouverte, provoquée par les Médicis. Et en France, Louis XIV, qui ne voulait que les plus beaux matériaux pour son nouveau château, lui a permis d’être à son apogée.

Pour plus de détails sur l’histoire du marbre, vous pouvez vous rendre sur ce lien.

Les techniques de conception des dalles de marbre :

Je vous invite à visionner cette vidéo explicative créée pour l’émission « c’est pas sorcier » :

Vous connaitrez tout sur les techniques de conception et ce à partir de l’extraction !

Maintenant que vous en savez davantage sur le marbre, vous voulez probablement connaître les astuces pour que le vôtre soit le plus resplendissant possible.

D’ailleurs, saviez-vous d’où provient le mot « marbre » ? C’est un dérivé du mot grec « marmaros », littéralement « pierre resplendissante ».

Quel marbre choisir pour la rénovation ou la construction de mon bien immobilier ?

Le sol est une des pièces maîtresses, quant à l’atmosphère que l’on veut donner à une demeure. C’est pour cela qu’il ne faut pas le négliger. Néanmoins, nous savons tous que lors des rénovations, il reste dans la plupart des cas le lot le plus boudé.

Il existe une multitude de marbre, en suivant ce lien, vous trouverez ici différents types de marbre modernes, on les différencie, ici, avec les marbres utilisés pendant l’antiquité.

Notre intervention :

Avant de vous arrêter définitivement sur un choix, n’hésitez pas à nous consulter afin de vous assurer des qualités techniques telles que la dureté, la porosité et la densité qui influeront selon votre mode de vie sur son vieillissement et son entretien.

Nous vous recommandons ensuite de commander le matériau en « brut de sciage », c’est-à-dire sans finition de ponçage.

Les avantages notoires :

  • Le coût, nettement plus faible, car le matériau d’une part n’est pas poncé, et d’autre part car la pose sera d’autant plus simple et rapide, puisque la précision pourra être
  • La pose de ce matériau (très lourd) engendre régulièrement des différences de niveau d’une dalle à l’autre, ainsi il créée avec le temps un encrassement qui vient combler ces niveaux. Le ponçage après pose est donc une nécessité à long terme: il permet d’atteindre une planitude parfaite et supprime définitivement le risque d’encrassement entre chaque dalle.
  • Le ponçage après pose vous donne un choix plus adaptable à vos besoins et à vos envies en terme de finition (« mat », « satinée » ou « brillante »), en effet vous aurez la possibilité de choisir in situ la finition que vous souhaitez, car il est plus facile de juger sur place que d’imaginer dans sa tête l’ambiance qui découle d’un choix à l’achat.

Par exemple, pour un travertin commandé « Brut de sciage » c’est aussi avoir la possibilité de jointer et reboucher les trous naturels de cette pierre dans la même teinte, ou de choisir une ambiance « Vieillie » ou « vieux marbre », en jointant sans reboucher.

En règle générale, pour un choix de finition brillante, notre technique de brillance par polissage mécanique, apporte également une réduction de porosité, un durcissement supplémentaire de la surface ainsi qu’une brillance plus pérenne, estimée à environ 80 ans.

Mon marbre a subi les ravages du temps :

Vous avez du marbre chez vous ? et il ne trouve plus grâce à vos yeux ? En bref, vous ne le supportez plus ?

Deux cas de figure :

  • Vous ne le trouvez plus assez brillant ? ou encore trop difficile d’entretien, car il se tâche bien trop facilement ?

Pas de panique ! Nous préconisons une conservation de votre marbre, avec nos protocoles de décapages et de polissages, tous ces soucis ne seront plus qu’un vilain souvenir.

  • Vous le trouvez trop mat ? trop rayé ?

Dans ce cas-là, nous choisirons ensemble un procédé de restauration, adapté à vos besoins. En choisissant les protocoles de décapages, de ponçages et de polissage de votre sol.

Dans les deux cas, nous pourrons également vous proposer un rebouchage des fissures et éclats, tout en comblant le manque de matière par un trompe l’œil et/ou un durcissement de la surface en complément.

Au final, votre marbre aura retrouvé toutes ses qualités et son esthétique d’origine.

Saviez-vous que…

La sensation de froid que l’on a en touchant du marbre, bien qu’étant à la température ambiante, est due à sa forte effusivité thermique. L’effusivité thermique d’un matériau caractérise sa capacité à échanger de l’énergie thermique avec son environnement.

Et vous, que pensez-vous de ce matériau ?

B.B.

Vous pouvez retrouver nos autres articles sur ce matériau sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

SOLAG Pas de commentaire

Poli-brillance ou Cristallisation du marbre ?

Comme nous le disons souvent :
“La restauration des sols, ce n’est pas travailler pour les 3 prochaines années, mais pour les 3 prochaines générations”

Fin de chantier Auchan - Restauration marbre

Restauration par Poli-Brillance

  1. Décapage : permet un désencrassement plus profond
  2. Ponçage avec 8 grains différents, soit environ 11 passes : SOLAG débute le ponçage avec un gros grain et fini avec un grain très fin. La brillance et les couleurs sont plus éclatantes, profondes, et donc durables dans le temps.
  3. Finition par poli-brillance :
    – Couleurs réchauffées
    – Veinage naturel révélé
    – Brillance naturelle sublimée
    – Porosité fermée naturellement
    – Dureté de la surface renforcée naturellement
    – Entretien quotidien très simplifié

La Poli-Brillance faîte après ponçage limite les interventions de restauration à moins de 1 toutes les 3 générations.

Une maintenance envisagée tous les 20 à 30 ans par simple poli-brillance (sans ponçage) augmentera la durée de vie de la restauration, passant ainsi de 3 à au moins 4 générations.

Rénovation par Cristallisation

  1. Absence de décapage en rénovation
  2. Ponçage avec 4 grains différents, soit 4 à 5 passes
  3.  Finition par Cristallisation :
    – Couleurs réchauffées
    – Veinage révélé
    – Entretien quotidien avec des produits “spécial marbre”

La Cristallisation faîte après ponçage implique une nouvelle rénovation tous les 15 ans maximum.

Une maintenance par cristallisation (sans ponçage) est nécessaire tous les ans en passage intensif, et tous les 2 ans chez un particulier.

Poli-Brillance du marbre - SOLAG
Poli-Brillance du marbre - SOLAG
SOLAG Pas de commentaire

Retour sur… Mars 2017 (partie 2)

Suite et fin de notre récapitulatif du mois de mars 2017 :

5- Particulier, Le Thor (84) – marbre

  • restauration complète
  • reprise des fissures et éclats
  • finition par poli brillance
Restauration marbre - SOLAG
Restauration marbre - avant
Restauration marbre - SOLAG
Restauration marbre -après
Terrasse en travertin - SOLAG
Terrasse en travertin - SOLAG

6- Particulier, Petit Palais (84) – travertin + pierre de Tavel

  • élimination d’un voile blanchâtre

7- Particulier, Avignon (84) – carreaux ciment

  • protocole de restauration
Restauration carreaux ciment - SOLAG
Restauration carreaux ciment
Restauration parefeuille - SOLAG
Restauration parefeuille
Restauration parefeuille - SOLAG
Restauration parefeuille

8- Particulier, Sorgues (84) – parefeuille

  • protocole de restauration
  • protection par cire naturelle
SOLAG Pas de commentaire

Retour sur… Mars 2017 (partie 1)

Ce mois de mars a été rempli de chantiers mais aussi de rencontres avec des clients amoureux de leur patrimoine.

Nous sommes intervenus sur divers types de sols, divers matériaux, chacun racontant sa propre histoire.

En voici un récapitulatif en images :

1- Galerie Marchande Auchan le Pontet (84) – marbre

  • Fin de chantier : 8 000 m² de marbre restaurés en 3 mois, en partenariat avec la marbrerie Milesi
  • Tournage d’une vidéo avec les équipes de Ce Soir ou Jamais : affaire à suivre très prochainement…
Tournage vidéo en cours
Tournage vidéo en cours
Tournage vidéo en cours
Tournage vidéo en cours
Fin de chantier Auchan - Restauration marbre
Fin de chantier Auchan - Restauration marbre
Fin de chantier Auchan - Restauration marbre
Fin de chantier Auchan - Restauration marbre
Fin de chantier Auchan - Restauration marbre
Fin de chantier Auchan - Restauration marbre
Relais & Châteaux - avant
Relais & Châteaux - avant
Relais & Châteaux - après
Relais & Châteaux - après

2- Relais & Chateaux *****, Gordes (84) – pierre d’Espeil

Agrandissement d’une salle de restaurant :

  • ponçage de planitude
  • traitement minéralisant

3- Particulier, Marseille (13) – tomettes

Découverte de tomettes sous un parquet collé :

  • élimination des colles et ragréages
  • protocole de conservation
Découverte de tomettes
Découverte de tomettes - avant
Découverte de tomettes
Découverte de tomettes - après
conservation terre cuite - SOLAG
conservation terre cuite - avant
conservation terre cuite - SOLAG
conservation terre cuite - après

4- Particulier, L’Isle sur la Sorgue (84) – terre cuite

  • protocole de conservation
  • protection par cire naturelle
SOLAG Pas de commentaire

Chantier hors-normes : Restauration marbre

Un chantier hors-normes pour nous, par sa surface : 8 000 m² de marbre à restaurer.

l'équipe au complet : humain et matériel
l'équipe au complet : humain et matériel

Le plus dur n’est pas d’être performant. Le plus difficile est de maintenir la qualité, la constance et la motivation sur une si grande surface.

La recette :

  • Mélanger le savoir-faire et la qualité de prestation d’un Maître Restaurateur Solier à celle d’un grand marbrier vauclusien, Christophe Milesi
  • Ajouter 1 équipe d’ouvriers qui aiment leur travail
  • Ajouter une grande surface qui fait tout pour bien recevoir ses clients
  • Saupoudrer le tout d’un rien de challenge…

…Et vous obtiendrez ceci :

SOLAG Pas de commentaire

Restauration marbre en cours

On en parle souvent, mais sans jamais vraiment pouvoir vous le montrer. Ici, le résultat obtenu est incontestable.

restauration marbre avant/après
restauration marbre avant/après

Cette image parle d’elle-même :

  • à droite, une zone que nous ne restaurerons pas et qui correspond à l’état général du sol avant notre intervention.
  • à gauche, une zone restaurée plusieurs jours auparavant.

Malgré un passage très intensif (entrée principale de cet hypermarché), et grâce à notre maîtrise des différentes techniques de ponçage, ce résultat sera conservé pour un grand nombre d’années.

restauration marbre : avant/après
restauration marbre : avant/après
SOLAG Pas de commentaire

LE MARBRE : SAVOIR LE PRÉSERVER

Le marbre est une roche métamorphique dérivée du calcaire. c’est un matériau poreux (de 0.1% à plus de 20% de porosité) qui doit respirer tout au long de sa vie, qu’il soit posé en vertical ou au sol.

 

Le recouvrir par des matières telles que du bois, du PVC, du polyane, ou le protéger par une quelconque résine représente un danger pour lui : l’échange gazeux est inexistant, il étouffe, des remontées de sel se produisent, le risque de tâchage est énorme (tâches brunes) voire même un risque d’écaillage.

Remontées de sel sur du marbre

Remontées de sel sur du marbre

Phénomène d'écaillage du marbre

Phénomène d’écaillage du marbre

 

 

 

 

 

 

 

Une restauration totale est alors envisagées : ponçage, polissage, voire même rebouchage et durcissement de la surface en cas d’écaillage.

Au final, votre marbre aura retrouvé toutes ses qualités et tout son esthétique, mais attention : ne le couvrez plus !

 

Remontées de sels - Après restauration

Remontées de sels – Après restauration

Phénomène d'écaillage - Après restauration

Phénomène d’écaillage – Après restauration

SOLAG Pas de commentaire

LE MARBRE : VIEILLISSEMENT ET RAJEUNISSEMENT

Le marbre est une roche métamorphique dérivée du calcaire et pouvant présenter des veines (marbrures) ou des coquilles (marbre coquillier). Les veines et coloris sont dus à des inclusions d’oxyde métalliques (le plus souvent) ; quant aux coquilles, elles sont fossilisées et agrégées. Dans les 2 cas, se sont des matières différentes à celle du marbre lui même.

 

Au fil du temps, ces inclusions se désolidarisent du marbre et laissent un espace vide, creux, poreux et qui s’encrasse rapidement. Inesthétique au regard, cet espace doit être repris par rebouchage.

Trou à reboucher

Trou à reboucher

 

Nous employons divers procédés à base de ciment, de chaux ou de résine selon le marbre, son emplacement et l’usage qu’il en est fait.

 

Ces procédés sont teintés, les décors sont recréés (veines et coquilles). Le tout est fixé, solidifié et rendu solidaire du marbre par différentes techniques comme le stucage à l’italienne.

 

Au final, une restitution proche de l’origine, esthétique et pérenne dans le temps.

Fin du rebouchage

Fin du rebouchage