SOLAG Aucun commentaire

Restaurer son marbre et opter pour la poli-brillance

Lorsque l’on dispose d’un patrimoine immobilier, il nous incombe de nous en occuper du sol au plafond, pour en profiter pleinement. Mais, comme nous le disons souvent : “les sols sont souvent les laissés pour compte” !

Pourquoi choisir une restauration de vos sols ?

“La restauration d’un sol est un ensemble d’actions visant à interrompre le processus de dégradation dudit sol, à le consolider  et  le rétablir au plus proche de son aspect originel, afin de le conserver.”

A quel moment dois-je envisager de restaurer mon marbre ?

Ce que je reproche à mon sol :La restauration d'un Marbre permet de :
- je ne le trouve pas plan⇒ grâce au ponçage, la surface sera complètement plane
- je n'arrive plus à le nettoyer correctement⇒ d’éliminer l’encrassement général (éclaircissement de la surface)
- il est devenu terne, malgré un nettoyage fréquent⇒ de raviver les couleurs fades
- il y a des taches, particulièrement incrustées à certains endroits⇒ d’éliminer l’encrassement en profondeur de votre sol (dont les taches sporadiques)
- il y a des rayures et micro-rayures⇒ faire disparaître les rayures
- il y a des différences de brillance entre certains carreaux de la même surface⇒ remonter en brillance par polissage
- il y a des carreaux manquants et/ou des éclats sur la surface du carreau⇒ combler les manques pour recréer l'esthétique du carreau
- il y a des endroits où les carreaux ont disparus, et les trous ont été comblés par du ciment⇒ recréer les éclats de pierre par un travail de patine

Un couloir en Marbre de Tourris poli :

Matériau : Marbre
Finition : Poli-brillance
Superficie :  Une entrée
Temps d’intervention : 1 jour
Budget :  550 €
Lieu :  L’Isle-sur-la-Sorgue (84)

Dans le couloir de son entrée en marbre de Tourris, une différence de niveau additionnée à une fissure, créée par l’affaissement du perron, importune le propriétaire des lieux.

Pour éradiquer ce désagrément, SOLAG a éliminé la différence de niveau par ponçage, rebouché la fissure avec une résine teintée dans la couleur du marbre. Quant au ponçage, il a été effectué “au mouillé” afin d’éviter la création et la propagation de poussière. Dans un second temps, le marbre a été remonté en brillance par polissage.

Un escalier en marbre poli à Antibes :

Matériau : Marbre
Finition : Poli-brillance
Superficie :  19 marches + 1 palier
Temps d’intervention : 3 jours
Budget :  2 000 €
Lieu :  Antibes (06)

Décidée à retrouver son escalier en Marbre, pour améliorer le cachet de son hôtel, la propriétaire des lieux a décidé de se débarrasser des tapis qui recouvraient son escalier. Le hic : La colle ne part pas si facilement !

Après un décapage et un ponçage partiel de l’escalier, SOLAG a su redonner toute sa brillance à cet escalier par action mécanique de poli-brillance.

Une villa en Marbre poli à Althen-les-Paluds :

Matériau : Marbre
Finition : Poli-brillance
Superficie :  80 m²
Temps d’intervention : 4 jours
Budget :  2 300 €
Lieu :  Althen-Les-Paluds (84)

Le marbre a une grande espérance de vie. Mais, au fil du temps, aussi noble soit-il, doit faire face à la vie de ses colocataires. Des meubles lourds déplacés, des graviers coincés sous les chaussures, des griffes d’animaux de compagnie, etc… autant de petits gestes du quotidien qui avec le temps retirent petit à petit tout son éclat.

Décaper, poncer et polir ce Marbre, c’est la mission incombée à SOLAG, pour améliorer l’esthétique du sol de cette demeure !

Des travaux sur un sol en Marbre poli à Orgon :

Matériau : Marbre
Finition : Poli-brillance
Superficie : 43 m²
Temps d’intervention : 3 jours
Budget : 1 050 €
Lieu : Orgon (13)

Suite à des travaux, le marbre a subi de nombreuses détériorations, d’une part à cause des rayures et micro-rayures, mais également à cause des dépôts de matière de joints, peinture, plâtre etc…

La restauration de ce sol a permis de restituer tout l’éclat et la brillance d’origine. Elle aura aussi permis de faciliter l’entretien.

Pouvez-vous supporter plus longtemps ces désagréments ? Pourquoi le laisser se dégrader alors que vous êtes à même de lui rendre toute sa superbe ?

Vous pouvez retrouver toutes nos autres interventions sur notre blog.

SOLAG, pour l’amour des beaux sols
La qualité reconnue par ses pairs et les institutions françaises.

SOLAG Aucun commentaire

Conservation de sols en Granito

Le granito comme le terrazzo est un matériau de construction constitué de fragments de pierre naturelle et de marbre colorés agglomérés à du béton, pour les sols récents (après 1920) et à la chaux pour les sols anciens. Il est ensuite poncé puis poli jusqu’à lui donner le brillant d’une pierre marbrière.

La différence notable entre ces deux matériaux est le fait que le terrazzo est coulée sur place en une seule fois, contrairement au granito qui est fabriqué en usine sous forme de dallage.

Le terrazzo est l’un des sols les plus anciens. Pendant l’Antiquité, quand les notables faisaient appel à des mosaïstes pour réaliser des mosaïques en marbre pour leurs sols, les moins fortunés, eux, utilisaient le terrazzo issu des débris du marbre, qui était bien plus économique !

Il fait son apogée au XIIIème siècle dans le nord de l’Italie et plus particulièrement à Venise (d’où son nom de “jetée vénitienne”) ! Ces matériaux étaient particulièrement stable en milieux humides, ce qui leur a permis d’être le principal constitutif des sols des palais vénitiens tels que le Palais des Doges, dont la salle du grand conseil représente à elle seule une surface de 1 325 mètres carrés d’un seul jet.

En France, de nombreux sols et escaliers ont été réalisés en terrazzo dans les années 1920/1930, le granito quant à lui fait son apogée dans les années 1950/60. Tombé en désuétude, il est ensuite redécouvert par les milieux architecturaux et décoratifs au début des années 1990.

Pourquoi choisir de conserver votre sol ?

La conservation d’un sol, en Granito, est un ensemble d’actions visant à interrompre le processus de dégradation du sol, à le consolider afin de le conserver et en maintenir l’esthétique à l’instant “t”. Votre sol ne retrouvera pas son aspect originel, mais gardera la patine du temps passé.

A quel moment dois-je envisager la conservation de mon Granito ?

Ce que je reproche à mon sol :La conservation d'un Granito permet de :
- je n'arrive plus à le nettoyer correctementd’éliminer l’encrassement général (éclaircissement de la surface)
- il est devenu terne, malgré un nettoyage fréquentde raviver les couleurs fades
- il y a des micro rayuresfaire disparaître les rayures
- il y a des différences de brillance entre certains carreaux de la même surfaceremonter en brillance par polissage
- il y a des carreaux manquants et/ou des éclats sur la surface du carreaucombler les manques pour recréer l'esthétique du carreau
- il y a des endroits où les carreaux ont disparus, et les trous ont été comblés par du cimentrecréer les éclats de pierre par un travail de patine

Un sol pour les férus de nature :

Matériau : Granito
Finition : Poli-brillance
Superficie :  138 m²
Temps d’intervention : 2 jours
Budget :  2 200 €
Lieu :  Sault (84)

En vente depuis des années, l’ancien Hôpital de Sault, bâtisse du 18ème surplombant la falaise, a été racheté par un passionné de VTT, pour le transformer en gîte étape pour les cyclistes et amateurs de sport en pleine nature !

L’ancien Hôpital de Sault c’est 1 600 m² à réhabiliter. Il devient dès 2020 “Le Nesk“.

Laissée à l’abandon, cette bâtisse redore son blason, mais qu’en est-il de ses sols ?

Au deuxième étage, c’est près de 140 m² de Granito qui s’étendent sur toute la surface. Recouvert de gravats et autres restes de chantier, le sol était empreint de micro-rayures et taches récalcitrantes… Ce sont les vestiges de 18 mois de chantier que SOLAG a dû effacer grâce à ses techniques spécifiques de conservation. Les actions principales de cet ouvrage ont été un décapage des lieux, accompagné d’un polissage de la surface.

Un sol à entretenir avant sa mise en location :

Matériau : Granito
Finition : Poli-brillance
Superficie :  35 m²
Temps d’intervention : 1 jour
Budget :  1 000€
Lieu :  Montfavet (84)

Le sol est plan, néanmoins les anciens locataires n’ont pas entretenu le sol comme ils auraient dû. Les joints se sont encrassés, l’entretien quotidien est devenu difficile et surtout la brillance a disparu. Le propriétaire a tout essayé, mais rien n’y fait. Alors que faire ?

La conservation de ce sol en Granito a permis d’enlever les résidus des produits d’entretien, de raviver les couleurs de ce sol tout en décapant les carreaux, sans passer par un ponçage. Grâce au polissage l’entretien est faciliter, et la brillance est revenue !

Un bar en rénovation :

Matériau : Granito
Finition : Poli-brillance
Superficie : 37 m²
Temps d’intervention : 2 jours
Budget : 1200 €
Lieu : Cavaillon (84)

A la fin des travaux de rénovation du “Cavaillonnais”, les sols étaient particulièrement meurtri par le passage des différents corps de métier. Ainsi, nous constatons des micro-rayures et des éclats, des joints ont partiellement disparus et le sol est également terne. Puisque l’aspect général convient au propriétaire des lieux, nous lui proposons une conservation des lieux.

Après un décapage des surfaces, nous avons rejointé certains carreaux, rebouché les éclats par solution teintée au couleur du liant et terminé cet ouvrage par un polissage des lieux.

Une maison pimpante :

Matériau : Granito
Finition : Poli-brillance
Superficie : 110 m²
Temps d’intervention : 4 jours
Budget : 1900 €
Lieu : Bédarrides (84)

N’arrivant plus à nettoyer correctement ses sols, le propriétaire des lieux souhaite retrouver un sol homogène en brillance et faire disparaître les restes de l’ancien ameublement.

SOLAG en procédant à la conservation du Granito, effectue un décapage de ces surfaces, ce qui permet d’enlever l’encrassement et de raviver les couleurs. Par polissage, nous avons pu remonter en brillance toutes les pièces de cette maison afin de ne plus constater de brillance disparate.

SOLAG, pour l’amour des beaux sols
La qualité reconnue par ses pairs et les institutions françaises.

Vous pouvez retrouver toutes nos autres interventions sur un sol en “Granito” sur notre blog.

SOLAG Aucun commentaire

Le marbre, une roche en vogue depuis des siècles

Et si l’on s’intéressait aujourd’hui au marbre ? Matériau qui évoquait encore il y a encore quelques années dans l’esprit collectif une maison froide et austère. Mis au-devant de la scène, notamment grâce aux émissions de rénovation, il a su s’imposer comme l’un des piliers des tendances déco, pour donner un côté luxueux aux intérieurs de nos maisons.

Restauration de marbre

Qu’est-ce que le marbre ?

Le marbre est une roche métamorphique. En effet le calcaire — roche sédimentaire dont les sédiments sont issus dans la plupart des cas de l’activité des êtres vivants — et plus précisément les calcites ont subi une recristallisation, engendrée par une augmentation de pression et de température, au cours de la formation d’une chaîne de montagne.  Cette recristallisation confère à la roche une dureté plus importante et favorise ainsi son polissage.

Si vous voulez en connaître davantage sur l’origine des roches, je vous invite à lire cet article pour avoir quelques notions de géologie.

L’être humain et le marbre, une histoire longue de plusieurs millénaires…

Sculpture Cycladique, au cours du Néolithique
Parthénon, édifice de l'époque antique en marbre
Versailles

Les plus anciennes sculptures marbrières ont été réalisées au cours du néolithique (IVème et IIIème millénaire avant notre ère) dans la région des Cyclades, au sud-est d’Athènes.

Au fur et à mesure des siècles,  le marbre a été un matériau incontournable pour la construction d’édifices principalement dans l’époque classique. Le Parthénon est une des constructions notables de cette époque.

Il a ensuite été importé ensuite dans la Rome antique, car l’influence grecque était très importante à cette époque. Mais le coût du transport était tel que le marbre était considéré comme un matériau de luxe. D’autres variétés de marbre ont ensuite été découvertes, ce qui permettra la création des mosaïques avec des marbres colorés.

Néanmoins, entre le IIème et le XVème siècle de notre ère, le marbre fut abandonné et oublié en grande partie à cause des guerres et des envahisseurs barbares. La Renaissance a permis au marbre de renaître de ses cendres, elle a été un tournant majeur quant à sa redécouverte, provoquée par les Médicis. Et en France, Louis XIV, qui ne voulait que les plus beaux matériaux pour son nouveau château, lui a permis d’être à son apogée.

Pour plus de détails sur l’histoire du marbre, vous pouvez vous rendre sur ce lien.

Les techniques de conception des dalles de marbre :

Je vous invite à visionner cette vidéo explicative créée pour l’émission « c’est pas sorcier » :

Vous connaitrez tout sur les techniques de conception et ce à partir de l’extraction !

Maintenant que vous en savez davantage sur le marbre, vous voulez probablement connaître les astuces pour que le vôtre soit le plus resplendissant possible.

D’ailleurs, saviez-vous d’où provient le mot « marbre » ? C’est un dérivé du mot grec « marmaros », littéralement « pierre resplendissante ».

Quel marbre choisir pour la rénovation ou la construction de mon bien immobilier ?

Le sol est une des pièces maîtresses, quant à l’atmosphère que l’on veut donner à une demeure. C’est pour cela qu’il ne faut pas le négliger. Néanmoins, nous savons tous que lors des rénovations, il reste dans la plupart des cas le lot le plus boudé.

Il existe une multitude de marbre, en suivant ce lien, vous trouverez ici différents types de marbre modernes, on les différencie, ici, avec les marbres utilisés pendant l’antiquité.

Notre intervention :

Avant de vous arrêter définitivement sur un choix, n’hésitez pas à nous consulter afin de vous assurer des qualités techniques telles que la dureté, la porosité et la densité qui influeront selon votre mode de vie sur son vieillissement et son entretien.

Nous vous recommandons ensuite de commander le matériau en « brut de sciage », c’est-à-dire sans finition de ponçage.

Les avantages notoires :

  • Le coût, nettement plus faible, car le matériau d’une part n’est pas poncé, et d’autre part car la pose sera d’autant plus simple et rapide, puisque la précision pourra être moindre.
  • La pose de ce matériau (très lourd) engendre régulièrement des différences de niveau d’une dalle à l’autre, cela est dû à la taille et la fabrication des carreaux, dont la marge d’erreur est acceptée pour quelques millimètres, ainsi il créée avec le temps un encrassement qui vient combler ces niveaux. Le ponçage après pose est donc une nécessité à long terme: il permet d’atteindre une planitude parfaite et supprime définitivement le risque d’encrassement entre chaque dalle.
  • Le ponçage après pose vous donne un choix plus adaptable à vos besoins et à vos envies en terme de finition (« mat », « satinée » ou « brillante »), en effet vous aurez la possibilité de choisir in situ la finition que vous souhaitez, car il est plus facile de juger sur place que d’imaginer dans sa tête l’ambiance qui découle d’un choix à l’achat.

Par exemple, pour un travertin commandé « Brut de sciage » c’est aussi avoir la possibilité de jointer et reboucher les trous naturels de cette pierre dans la même teinte, ou de choisir une ambiance « Vieillie » ou « vieux marbre », en jointant sans reboucher.

En règle générale, pour un choix de finition brillante, notre technique de brillance par polissage mécanique, apporte également une réduction de porosité, un durcissement supplémentaire de la surface ainsi qu’une brillance plus pérenne, estimée à environ 80 ans.

Mon marbre a subi les ravages du temps :

Vous avez du marbre chez vous ? et il ne trouve plus grâce à vos yeux ? En bref, vous ne le supportez plus ?

Deux cas de figure :

  • Vous ne le trouvez plus assez brillant ? ou encore trop difficile d’entretien, car il se tâche bien trop facilement ?

Pas de panique ! Nous préconisons une conservation de votre marbre, avec nos protocoles de décapages et de polissages, tous ces soucis ne seront plus qu’un vilain souvenir.

  • Vous le trouvez trop mat ? trop rayé ?

Dans ce cas-là, nous choisirons ensemble un procédé de restauration, adapté à vos besoins. En choisissant les protocoles de décapages, de ponçages et de polissage de votre sol.

Dans les deux cas, nous pourrons également vous proposer un rebouchage des fissures et éclats, tout en comblant le manque de matière par un trompe l’œil et/ou un durcissement de la surface en complément.

Au final, votre marbre aura retrouvé toutes ses qualités et son esthétique d’origine.

Saviez-vous que…

La sensation de froid que l’on a en touchant du marbre, bien qu’étant à la température ambiante, est due à sa forte effusivité thermique. L’effusivité thermique d’un matériau caractérise sa capacité à échanger de l’énergie thermique avec son environnement.

Et vous, que pensez-vous de ce matériau ?

B.B.

Vous pouvez retrouver nos autres articles sur ce matériau sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

[mc4wp_form id=”70852″]

SOLAG Aucun commentaire

Poli-brillance ou Cristallisation du marbre ?

Comme nous le disons souvent :
“La restauration des sols, ce n’est pas travailler pour les 3 prochaines années, mais pour les 3 prochaines générations”

Fin de chantier Auchan - Restauration marbre

Restauration par Poli-Brillance

  1. Décapage : permet un désencrassement plus profond
  2. Ponçage avec 8 grains différents, soit environ 11 passes : SOLAG débute le ponçage avec un gros grain et fini avec un grain très fin. La brillance et les couleurs sont plus éclatantes, profondes, et donc durables dans le temps.
  3. Finition par poli-brillance :
    – Couleurs réchauffées
    – Veinage naturel révélé
    – Brillance naturelle sublimée
    – Porosité fermée naturellement
    – Dureté de la surface renforcée naturellement
    – Entretien quotidien très simplifié

La Poli-Brillance faite après ponçage limite les interventions de restauration à moins de 1 toutes les 3 générations.

Une maintenance envisagée tous les 20 à 30 ans par simple poli-brillance (sans ponçage) augmentera la durée de vie de la restauration, passant ainsi de 3 à au moins 4 générations.

Rénovation par Cristallisation

  1. Absence de décapage en rénovation
  2. Ponçage avec 4 grains différents, soit 4 à 5 passes
  3.  Finition par Cristallisation :
    – Couleurs réchauffées
    – Veinage révélé
    – Entretien quotidien avec des produits “spécial marbre”

La Cristallisation faite après ponçage implique une nouvelle rénovation tous les 15 ans maximum.

Une maintenance par cristallisation (sans ponçage) est nécessaire tous les ans en passage intensif, et tous les 2 ans chez un particulier.

Poli-Brillance du marbre - SOLAG
Poli-Brillance du marbre - SOLAG
SOLAG Aucun commentaire

Béton quartzé poli pour une maison individuelle

Pour son projet de maison individuelle, le choix de notre client s’est porté sur un sol des plus contemporains : un béton poli.

dalle béton quartzé poli - avant
dalle béton quartzé poli - avant
dalle béton quartzé poli - après
dalle béton quartzé poli - après

Après avoir fait couler et quartzer sa dalle par un professionnel (quartz non obligatoire, possibilité de teinter avant les finitions pour un résultat encore plus personnalisé), nous avons pu intervenir pour les finitions : ponçage et poli-brillance (8 jours de travaux pour 200 m² de sol)

dalle béton quartzé poli - avant
dalle béton quartzé poli - avant
Dalle de béton quartzé polie dans une maison individuelle
dalle béton quartzé poli - après

Ce sol n’a bénéficié d’aucune chimie, seule notre action mécanique a permis de donner à ce matériau toutes ses qualités finales :

  • brillance effet miroir
  • dureté renforcée
  • porosité réduite à son maximum
  • utilisation possible dans toutes les pièces de maison (salon, cuisine, WC…)
  • grande facilité d’entretien
  • longue tenue dans le temps, sans traitement
dalle béton quartzé poli - après
dalle béton quartzé poli - après - détail de brillance
dalle béton quartzé poli - après
exemple d'utilisation : salle de bain