SOLAG Pas de commentaire

Vous avez choisi le bois pour votre sol ? Un très bon choix ! En effet, le bois fournit un sol durable et agréable à l’œil. Il procure un aspect chaud. C’est également un excellent isolant thermique et phonique. Et son petit plus : Il ne provoque pas d’électricité statique !
Résistant à l’usure, la durée de vie moyenne d’un parquet est de 70 ans, mais il en existe de plus de 100 ans.

Votre choix s’est porté sur quelle essence de bois ? Pour information, dans notre région, les essences de bois les plus courantes sont le pin, le châtaignier, le chêne et le noyer (classées de l’essence la moins dure à la plus dure).

Vous avez opté pour quel type de pose ?

Les différents types de pose d'un parquet

Il n’y a plus qu’une chose à faire avant d’avoir un parquet P-A-R-F-A-I-T ! Et oui… Il faut le protéger ! En effet, un parquet en bois ne peut être laissé brut au risque de le voir s’oxyder rapidement. Il est indispensable de lui appliquer une couche de protection, pour que vous puissiez en profiter le plus longtemps possible ! Avez-vous déjà choisi la protection pour votre parquet ? Dans cet article, vous aurez un aperçu global de toutes les possibilités qui sont à votre disposition !

Les différentes protections pour parquet possibles :

La vitrification comme protection pour parquet :

Protection pour parquet - Vitrification

Qu’est-ce que la vitrification comme protection pour parquet ?

La vitrification est une protection pour parquet incontournable. Elle constitue un film invisible et imperméable qui permet d’éviter que les rayures ou les taches ne s’incrustent en profondeur dans le bois. Le parquet vitrifié est obtenu par application d’un vitrificateur sur la surface du sol.
Avec la vitrification, vous avez le choix avec différentes finitions : brillante, satinée ou mate.

Dans quel cas, dois-je choisir la vitrification ?

Nous recommandons ce traitement pour durcir l’essence de bois et également pour son entretien très simple. En effet, il suffit de le dépoussiérer puis le nettoyer avec une serpillière humide, en utilisant un nettoyant neutre spécial pour parquet vitrifié. Une fois par trimestre pensez à utiliser un raviveur pour parquet afin de combler les micros rayures du parquet et à le protéger avec un film qui ramènera la brillance disparue.
Néanmoins, le parquet vitrifié n’est pas recommandé pour les pièces d’eau comme les salles de bain, car la vitrification empêche le bois de respirer, provoque une stagnation de l’eau et abîme le film protecteur du parquet.

Une carapace indestructible et inusable n’existe pas : c’est pourquoi il faut la remplacer très régulièrement sur la totalité de la surface, avec toutes les opérations (ponçage complet, pièces vides de meubles) et les investissements que cela implique pour l’utilisateur.

L’huilage comme protection pour parquet :

Qu’est-ce que le parquet huilé ?

La finition huilée consiste à recouvrir le parquet d’huile qui pénètre profondément dans les fibres du bois pour remplir entièrement ses pores. Cette finition conserve l’apparence naturelle et nourrit le bois tout en le protégeant des rayures, des chocs et des salissures. La pénétration de l’eau est également empêchée.

Cependant, il est possible d’appliquer une couche de cire en supplément afin d’assurer une couche supérieure protectrice, résistante et hydrofuge.

Protection pour parquet - Huilage

Dans quel cas, dois-je choisir l’huilage ?

Proposée en différents aspects, mat et satiné, la finition huilée valorise particulièrement la structure du bois et de l’embellir avec le temps.

Il n’y a pas de formation de film ; le touché du bois ainsi que sa sensation de chaleur restent conservés à 100%.

Écologique et authentique, il est évident qu’on ne pourra jamais imiter à 100% l’aspect des sols de l’époque de nos grands-mères : leur aspect était dû à un entretien très régulier à la cire. Elle nourrissait ainsi le sol et maintenait la saturation à niveau.

La mise en cire comme protection pour parquet :

Protection pour parquet - Mise en cire

Qu’est-ce que le parquet ciré ?

Il existe deux types de cires, les cires liquides et les cires dures qui doivent être fondue au bain-marie. La finition cirée est la finition la plus populaire. Cette finition permet de protéger la surface du bois, en formant une bulle protectrice.

La cire permet d’apporter un aspect patiné et authentique au bois.

Dans quel cas, dois-je choisir la mise en cire ?

Attention, avec la mise en cire, le rendu final sera toujours brillant.

Nous recommandons de ne pas mettre en cire les pièces d’eau, car la stagnation de l’eau va éliminer la cire et votre parquet ne sera donc plus protéger !

L’avantage le plus notable avec la cire, c’est évidemment la maintenance partielle. En effet, si il y a des éventuelles dégradations ou usures (endroits soumis à un trafic intensif par exemple) sont constatées, elle pourront être reprises ponctuellement, ce qui est complètement exclu avec un vernis.

Pour chaque traitement, il faudra compter 72h de séchage pour la remise en meuble et attendre encore 15 jours pour des produits recouvrants (tel que les tapis).

Les traitements ne sont évidemment pas obligatoires, en effet, le traitement permet uniquement au parquet de ne pas être modifié au fil du temps. Tout dépend donc de vos envies. Si vous souhaitez garder un parquet brut, il faut savoir qu’il s’oxydera, mais c’est un choix qui vous appartient !

B.B.

Vous pouvez retrouver nos autres astuces sur notre blog et/ou vous inscrire à notre newsletter en remplissant le formulaire suivant :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo